Partenaires

LTHE



Rechercher

Accueil du site > Animation scientifique > Séminaires 2013 > Je. 26 septembre 14h - Thèse de Hernan Alcayaga - Salle Forestini, OSUG-A

Je. 26 septembre 14h - Thèse de Hernan Alcayaga - Salle Forestini, OSUG-A

Impacts morphologiques des aménagements hydroélectriques à l’échelle du bassin versant.

par Molinie - 10 octobre 2013

Ce travail s’intéresse aux altérations des systèmes fluviaux et à leur modélisation à une échelle de temps intermédiaire, de l’ordre de quelques décennies, et à l’échelle spatiale de bassins versants étendus et complexes. Une revue de la littérature montre que cette question reste principale chez les géomorphologues. Elle permet de dégager les constantes des différents modèles conceptuels qui ont été développés et en particulier i) la dépendance aux conditions hydrologiques et aux conditions d’alimentation solide, ii) la réaction du système pour s’adapter en cas d’altération de ces conditions, et iii) la propagation de ces perturbations avec une atténuation progressive vers l’aval du bassin versant. Nous avons choisi d’étudier plus particulièrement les perturbations introduites par les aménagements hydroélectriques à l’échelle du bassin versant en développant un modèle conceptuel, basé sur une description volontairement limitée des altérations hydrologiques et d’alimentation solide, et sur la connaissance experte pour la prédiction de l’évolution de la morphologie des rivières alluviales. L’objectif est la détermination des trajectoires d’évolution de variables représentatives de la morphologie de la rivière qui les font évoluer d’un état d’équilibre dynamique à un autre. Nous avons testé ce modèle sur une représentation du bassin versant de l’Isère à l’amont de Grenoble (5818 km2) en intégrant une description du schéma complexe d’aménagements hydroélectriques construits dans la deuxième moitié du XXème siècle. La modélisation donne des résultats cohérents avec les observations du système mais qui sont limités par les hypothèses fortes d’un équilibre initial du système fluvial et de l’unicité de l’origine des perturbations. En dernière partie, nous avons ébauché le développement d’un modèle numérique simplifié destiné à prendre en compte la période de transition entre les états d’équilibre dynamique. Ce modèle permet d’évaluer la durée de la période transitoire d’un tronçon de rivière et de valider l’utilisation du concept de débit morphogène qui est fait dans le modèle conceptuel des équilibres dynamiques. Ce modèle permet de simuler la superposition d’altérations mais, dans l’état actuel, il ne permet pas de modéliser la cinétique de la propagation des altérations amont vers l’aval du bassin versant.

Mots-clés : morphologie fluviale, bassin versant, régime hydrologique, apports sédimentaires, aménagements hydroélectriques, trajectoires de ajustements, cinétique de évolution du lit.

Dans la même rubrique :