Partenaires

LTHE



Rechercher

Accueil du site > Archives > Archives Actualités > International Glaciological Society : le chemin de Katmandou

International Glaciological Society : le chemin de Katmandou

par webmaster - 19 février 2015

Le Symposium IGS Katmandou, un moment fort pour la glaciologie et l’hydrologie de haute montagne en Asie.

http://www.igsoc.org/symposia/2015/kathmandu/

Jour J-10

Le symposium débute le 1er mars. Les participants du LTHE, du LGGE et du CEN se préparent à prendre le chemin de Katmandou. Les thèmes abordés concernent les hautes montagnes d’Asie, et traiteront spécifiquement de :

- l’évolution passée, présente et future des glaciers, mesurée ou estimée à l’aide d’observations ou de modèles,

- les processus qui contrôlent la fonte des glaciers et de la neige,

l’hydrologie et la météorologie des hauts bassins, partiellement englacés,

- les risques naturels liés aux glaciers,

- le pergélisol,

- et les impacts attendus pour les populations en termes de ressources en eau.

A ce jour, 240 participants sont déjà inscrits, venant de 26 pays. Tous les pays d’Asie où il existe des hautes montagnes (Himalaya, Karakoram, Hindu Kush, Pamir…) seront représentés. Les deux comités (scientifique et d’organisation) dont fait partie Patrick Wagnon (LTHE) a reçu 256 abstracts ; 65 ont été retenus en présentation orale, et les autres feront l’objet de posters. Un numéro spécial de la revue Annals of Glaciology sera édité à l’issue de ce symposium. 95 publications ont été soumises pour ce numéro, 14 ont été rejetées avant review, et les autres sont en cours d’évaluation.

Nous avons voulu ce symposium spécial. En effet, il arrive 7 ans après le 4ème rapport du GIEC qui avait été sujet à polémiques, suite à une erreur grossière qui concernait les glaciers himalayens, et leur disparition potentielle en 2035. Ce symposium sera l’occasion de réaliser une synthèse sur l’état de la connaissance sur les glaciers et l’hydrologie de haute montagne en Asie. Il y aura aussi des événements grand public (conférence et projection de film) pour sensibiliser les médias et le public à ces glaciers et l’hydrologie de haute altitude.

Lors de ce symposium, le comité d’organisation a choisi favoriser au maximum les étudiants, et notamment ceux de la région Asie. Au total, 60 étudiants sont premiers auteurs de posters ou de présentations orales, et tous ont bénéficié d’une aide pour se rendre à Katmandou. Cette aide a largement été possible grâce aux soutiens de l’IRD (4000 €), et du LTHE (3000 €), qui ont été utilisés pour payer les billets d’avion des étudiants de la région (Inde, Chine, Bhoutan). Des financements supplémentaires (fonds d’aide au développement venant de Norvège, ou d’Angleterre, et fonds pakistanais) ont aussi été utilisés à ces fins, pour favoriser la venue de tous les étudiants, région et hors région. Au total, c’est un budget de 33850 USD qui a été alloué aux étudiants.

Les chercheurs et étudiants des laboratoires de l’OSUG ont bénéficié de 6000 € provenant du Labex International pour participer à ce congrès. Au total, 6 chercheurs et 4 étudiants du LTHE, LGGE et CEN présenteront à l’oral ou en poster 16 travaux. On notera notamment la présentation sur invitation de H.W. Jacobi (LGGE) et la présence de M.F. Azam, glaciologue indien, tout juste titulaire d’une thèse de l’Université de Grenoble, qui répondra aux questions des journalistes avec 4 autres jeunes chercheurs de la région lors d’une table ronde scientifique ouverte au public et aux médias, à l’occasion de l’ouverture de la conférence.

Après la conférence, ce sera aussi l’occasion de rassembler, le 9 mars, les chercheurs de Grenoble et de Montpellier (HSM) et les partenaires locaux, pour faire le point sur les projets ANR Paprika (terminé en 2013) et Preshine (en cours) qui traitent de l’évolution de la cryosphère dans la région de l’Everest, les impacts en termes hydrologiques et sociétaux. Ce « side event » est sponsorisé par le Labex International.